Connectée à toi

Je vais contempler le ciel comme chaque soir
Le soir à l’approche de l’été, encore clair
C’est seulement dans ces moments que je peux voir
Voir ton visage qui n’est bientôt plus un mystère
C’est à ce moment là que je me connecte à toi
Dans le gris profond des nuages qui ensevelissent
Notre passé que je déterre de mes yeux moites
Je sens l’amour défiguré se reconstruire

Publicités

Verdure

Le doré autour de vieilles prunelles est brun
On va mourir en avance, on n’a plus de besoin
Décidons d’abandonner leur ciel ingrat
Cette promenade promet des milliers de joies

Quand le moment vient, tu sais, on se rejoint
Faisons un feu avec ces vieux parchemins
Mon coeur verdit, c’est à toi que je le donne
Je vois déjà que les pleutres nous soupçonnent

Ce sera chez nous comme un royaume de forains
On croit en tout si tu te rappelles bien
On va réussir ce en quoi ils ne croient pas
Au milieu d’une plaine immense sans voisinage

On sera armé comme des musiciens
Toutes ces années de violence prendront fin
J’entends presque la voix de la nuit qui marmonne
Comme un gros chat qui ronronne

Renouer

DSC_0019bRenouer avec notre amour et ton trop-plein
De sagacité cruelle et ton entrain
On ne peut pas te dompter, étrangement
Je n’ai pas eu de partenaire depuis ce temps

Naïvement j’ai continué d’espérer
Le monde se découpe en deux quartiers
Mal peigné, rejeté comme un corbeau
Tu portes toujours cet hideux manteau

La torture des vagues qui retiennent
Une histoire d’amour que le monde dédaigne
Ces deux moitiés aux caractères bien trempés
On ne veut pas vivre longtemps dénigrés

Dans un vieux lit, sanglée dans le noir
Je sais que je recherchais ton coeur noir
Tu oses mieux que moi et parfois c’est moi
Qui prend l’initiative pour qu’on ne meure pas

Je n’aime personne d’autre, personne d’autre

Un jardin zen et des monstres

J’ignorais qu’à deux pas de chez moi il y avait un morceau de terre japonaise. A Hellemmes, dans la rue Roger Salengro où tout a l’air normal, dans une maison il y a un accès à un autre monde. Le jardin de derrière est d’inspiration japonaise. C’est un coin de rêve que s’est aménagée la dame qui vit ici.

Le Sentier de Chimonobambusa

Jardins et Gens du Nord : Le sentier du Chimonobambusa

Je n’ai jamais été dans un jardin ni dans un autre type d’environnement japonais excepté lors de périples dans des univers virtuels. Il y a longtemps je jouais aux jeux vidéo et je m’en suis lassée ; déjà parce que c’est cher et parce que j’ai voulu sortir de ma bulle. Cependant il y a des atmosphères, des décors, des musiques, des monstres que je ne peux pas oublier. Je devrais m’intéresser au folklore japonais pour avoir le bonheur de retrouver des créatures légendaires et être bercée par des histoires étranges se déroulant au pays du Soleil Levant. De temps en temps je trouve des vidéos de visual kei avec cette imagerie.

Le groupe Mamireta

まみれた – お邪魔します【MV FULL】Mamireta « Ojamashimasu »

まみれた -だるまさん-【MV FULL Ver】Mamireta « Daruma-san »

M’appuyer

Il n’y a rien, rien pour m’appuyer
La rampe s’est décrochée
Je longe le gouffre, le noir qui s’étend
Je me crispe et rêve en cherchant
Un pan de chair dans une pièce
Où appuyer mon corps et ma tête
Ce que je laisse derrière, des bouts
A l’aurore il ne reste que des trous
Et le soleil malgré tout rebutant
Me subjugue, moi, la fainéante
Trop vite, les formes se déforment
Ces pieux et ce parterre frivoles
Et si toute seule j’essayais ?
Je n’ai pas l’étincelle pour m’énerver
Mon voyage sans interlocuteur
Sans aide, sans souteneur
Il me faut plonger dans la nuit
Et seule, m’appuyer sur autrui

Une invitation étrange

Est-ce qu’on va partir et rentrer plus tard ?
Je veux m’échapper sans dire au revoir
Pour me dégourdir sous le soleil orange
J’ai reçu une invitation étrange
Je tournoie nerveusement dans ma robe
Des boucles d’oreilles ornent mes lobes
Rien n’altèrera mon humeur divine
Mais cette invitation me turlupine
Le ton est formel, l’écriture soignée
On me prévient que c’est dans la soirée
Ce n’est pas si loin de la frontière
Je m’arrêterai où il y a des fougères
Si on peut prendre notre temps
Au coeur des machines vrombissantes
Suis-je une fleur qui va être cuillie ?
Je n’avais pas confiance en moi jusqu’ici
Impatience, avant que les étoiles tombent
Conduis-moi, ne pas perdre une seconde
Pour être là à l’heure, j’ai tout fait
Montrez-moi le bonheur pour l’enlacer

La couleur rose n’est pas que pour les enfants

Dans la vidéo ci-dessous, une chinoise parle de son goût pour la mode lolita. Elle ne comprend pas que certaines personnes critiquent cette façon de s’habiller et pensent que c’est enfantin, car la mode lolita utilise de jolies couleurs comme le rose et les tons pastels, mais aussi plus sombres et peut paraître plus gothique et utilise des choses et des accessoires mignons comme des rubans, des noeuds papillon, des imprimés d’animaux, de jolis motifs, etc. … Quand j’étais plus jeune, je portais ce genre de trucs mais un peu plus punk ou emo et un jour, j’ai eu un complexe et je pensais que je devais arrêter et pensais que c’était un peu provocateur parce que je vois rarement les gens autour de moi habillés de cette manière. Alors, d’humeur maniaque, je me suis débarrassée de beaucoup de choses. Maintenant, je réalise que je ne pensais pas que cette mode était provocante en elle-même mais seulement parce que j’étais la seule à la suivre. Ces jours-ci et avec l’aide d’exemples de personnes qui osent faire ce qu’elles veulent, je ressens l’envie de revivre mes fantasmes et de me réconcilier avec la couleur rose et noire et des choses scintillantes, des paillettes … Dans tous les cas, je confectionne mes vêtements avec des tons neutres, pas de bijoux éblouissants, seulement mes nœuds papillons sont colorés et je suis élégante comme une poupée mais je voudrais essayer de réaliser entièrement un costume de rêve sans règles, quelque chose entre une princesse et un clown. Au moins pour posséder une robe pour aller à une fête, puisque je ne suis pas sortie pour des occasions spéciales depuis longtemps, je n’ai que des vêtements simples et élégants et j’ai besoin de quelque chose de somptueux.

Yumi King : Stop DRESSING Like a Child! Stop Wearing LOLITA Dress! My Reaction!